Divagations

9,00 13,50 

Auteur

Yolande Elebe ma Ndembo

Collection Instants
Nbre de pages 174
Effacer
UGS : ND Catégorie :

Description

DIVAGATIONS

(Soliloques de cons)

Recueil de textes poétiques

 

Ma plume vagabonde sans ancrage

Avide de découvertes, de voyages

Elle divague

 

Yolande Elebe ma Ndembo

Yeman

 

Mot de l’auteur

Ma mère me disait que tout ce qu’elle a obtenu de beau dans la vie, elle l’a fait dans la douleur.

Loin d’être une fatalité, cet état de choses lui avait permis d’acquérir des valeurs telles que la compassion, l’humilité, la résilience; le cran de faire face aux critiques, aux obstacles et à l’adversité, la faculté de voir le vrai, le beau au milieu du faux et du chaos.

Cela lui a également permis de trouver la force de croire en des lendemains meilleurs au-delà d’un présent peu glorieux… Elle avait aussi une foi inébranlable dans la vie, dans l’humanité et en Dieu.

Cette façon d’appréhender la vie, ses joies et ses vicissitudes, elle me l’a d’une certaine manière transmise.

Ce recueil est un peu le bébé imprévu, celui qui vous surprend quand vous ne l’attendez plus.

Il est le fruit de ces réflexions sur les silences qui se conjuguent au féminin imparfait et le besoin de donner un sens aux sinuosités de la vie et de notre société.

Ce sont de folles envolées écrites dans la sincérité et l‘émotion du moment. Un clin d’œil à celles que j’appelle : « les écorchées ».

Ce sont mes divagations, des « soliloques de cons »…

 « Divagations », « Soliloques » ces mots me semblent les plus appropriés pour décrire ces textes… ces conversations intérieures que j’ai imagées et imaginées ; mettant à nue ces blessures hantant nos silences.

Pourquoi « cons »?

« Con » est un mot qui provient de l’étymon latin : « cunnus » qui voulait dire gaine, fourreau, par analogie au sexe féminin.

Le terme n’était en rien vulgaire, il définissait cet organe féminin, symbole de la féminité.

Vers le 19ème siècle, ce vocable prend un sens injurieux.

L’emploi de ce mot devient alors misogyne, décrivant ce qui est considéré comme l’impuissance ou la faiblesse du sexe féminin dans l’imaginaire collectif. Affublé à un homme, ce mot devint alors la pire des insultes.

J’ai souhaité lui redonner son sens primaire… la féminité tout simplement… dans sa beauté et ses tribulations.

Ce recueil est la voix d’une femme congolaise.

D’une femme africaine qui survole blessures, rêves, révoltes dissimulés sous un sourire ou une couche de rouge à lèvres ; par dignité, par habitude, par gêne, pour préserver l’équilibre ou par simple respect des conventions, de l’ordre établi.

Je mets en scène cette femme-papillon que j’ai rencontrée si souvent, qui reste enfermée telle une chrysalide dans ce carcan fait de coutumes ou de traditions qui la « protège » et l’enferme, l’empêchant de se dévoiler dans sa splendeur et dans sa profondeur.

Cette femme-papillon est sentiment, elle est puissance, elle est cohérence et incohérence, elle est substance et ambivalence, elle est violence, elle est rêve. Elle est guerre et elle est trêve.  Elle est soumise et rebelle.

Elle est politique, excentrique, revendicatrice, philosophique… magnifique.  

Ce recueil n’est pas un livre qui ne s’adresse qu’aux femmes. Loin de là, les différents textes et chapitres parlent de sujets diverses et variés, certains plus féminin d’autres, simplement humains.

Je vous livre ce recueil, comme une deuxième bouteille jetée à la mer. A chacun d’y trouver un peu de soi.

 

Illustrations

Dr Slam Stone

Edizon Musavuli

Muriel T. Munga

Yeman

Informations complémentaires

Poids ND
Auteur

Yolande Elebe ma Ndembo

Nbre de page

174

Collection

Instants

Format du livre

LIVRE PAPIER, NUMÉRIQUE EBOOK (EPUB), NUMÉRIQUE EBOOK (MOBI)

.

.

.

0

Your Cart