L’affaire opposant l’ancien étudiant Keba Diop et la Société Générale vient de prendre fin à Toulouse. En effet, après un pourvoi en cassation auprès de la Haute juridiction, la Société Générale perd le procès et a été condamnée le 31 mars 2015 à payer 80 000 euros de dommages et intérêts à cet ancien étudiant de l’ESC. Ce dernier a été satisfait de cette décision malgré une compensation qui semble dérisoire, l’essentiel dit-il, est que cet arrêt devienne désormais une référence pour ceux qui, comme lui, veulent se protéger de ces sociétés malveillantes.

 

Lire l’article sur http://www.totem-world.com/la-societe-generale-reconnue-coupable-davoir-voler-le-projet-innovant-de-letudiant-keba-diop.html