Alors que plus de 80 % des Tanzaniens dépendent toujours du kérosène et des bougies pour la production de lumière, le gouvernement de Dodoma entend équiper les foyers en kits solaire d’ici 2017.

 

(Crédits : Off Grid Electrics)

(Crédits : Off Grid Electrics)

Ce projet doit changer profondément la vie des Tanzaniens. Pour permettre à des millions de personnes d’avoir accès à l’électricité, le gouvernement du président Jakaya Mrisho Kikwete promeut l’initiative « One Million Solar Homes » (Un million de foyers solaires). Au lieu de produire une coûteuse centrale solaire, il va doter les foyers de « kits solaires ».

Ces kits sont composés de petits panneaux solaires et de batteries. Le dispositif, qui coûte cent dollars, est vendu dix au consommateur. Plus que le produit, l’utilisateur achète un service, qu’il doit activer une fois par semaine par le biais de son téléphone portable. Une fois l’installation effectuée par un employé d’Off Grid Electrics, l’utilisateur gère lui même sa consommation d’électricité, et peut obtenir davantage d’énergie en payant un supplément. Le kit de base génère assez de Watts pour éclairer une petite maison, charger un portable ou regarder la télévision.

UN SERVICE SOLAIRE À LA DEMANDE

« C’est un service propre et social, car très abordable », avance Xavier Helgesen, le PDG de Off Grid Electrics, l’entreprise américaine en charge du projet.
Au lieu d’investir dans une couteuse infrastructure nationale comme les autres entreprises, Off Grid souhaite partir des consommateurs qui n’ont généralement pas besoin de plus de 10 à 50 watts, ce que peut fournir un kit solaire. Si l’investissement est élevé, la rentabilité devrait l’être autant car ce système nécessite peu d’entretien et de logistique. La lumière du soleil étant gratuite.